La Nymphoplastie Cette malformation est corrigée par une résection de la peau en excès pratiquée sous anesthésie générale courte

Quand les petites lèvres dépassent un peu, rassurez-vous, c’est normal.

Mais quand elles excèdent plusieurs centimètres (à partir de 4 centimètres, elles sont dites hypertrophiées), elles créent un préjudice esthétique dans 87 % des cas, une gêne pour porter certains vêtements dans 64 %, et une douleur lors du coït dans 43 %. Il est alors important d’en parler et d’oser se livrer.

Cette malformation est corrigée par une résection de la peau en excès pratiquée sous anesthésie générale courte, souvent en ambulatoire, elle dure une heure avec des suites opératoires très simples.

Mal réalisée, cette opération pourrait, en retirant des zones riches en capteurs sensitifs, modifier la qualité même des sensations. Elle nécessite, en conséquence, un geste technique sûr.

L’hypotrophie des grandes lèvres

D’autres patientes souhaitent que leurs grandes lèvres aient un aspect plus charnu.

Le Docteur Diacakis pratique depuis plusieurs années l’injection d’acide hyaluronique dans les grandes lèvres afin de leurs redonner du volume. Le geste se fait au cabinet avec une simple anesthésie par crème en 30 min. Le résultat est immédiat, sans douleur et sans abstinence sexuelle.

Une résorption du produit est éventuellement à prévoir à 1 an et demi – 2 ans. Il est possible aussi de redonner du volume aux grandes lèvres affaissées par une injection de sa propre graisse ( à l’aide d’une aiguille très fine) prélevé sur l’abdomen ou la cuisse et la réinjecter. Cette intervention s’effectue sous anesthésie locale ou générale, en ambulatoire.